Pose de la voie

Publié le par jml

J'ai commencé à poser la voie alors que toutes les plateformes de roulement ne sont pas encore en place pour 2 raisons :

1) A certains endroits, les plateformes se chevauchent trop pour permettre de poser la voie dans de bonnes condition.

2) Commencer à voir rouler des trains sur des portions terminées est bon pour le moral et la motivation

J'utilise de la voie péco au code 55. Le profil un peu particulier (mais astucieux) du code 55 complique un peu le raccordement des rails entre elles. Il nécessite de poser des traverses supplémentaires sous les éclisses. A ce sujet j'ai pu observer que celles-ci étaient différentes de celles qui sont fournies avec les appareils de voie.

Toutes les plateformes sont équipée d'un garde-corp fabriquée avec de la bande résilliante. C'est un produit souple, léger, facile à coller, pas cher. Pour l'instant j'en ai mis partout. Elle sera retirée au fur et à mesure de l'avancement du décor. Par contre, elle restera en place dans les zones de voies cachée.

Semelle de voie

La voie est posée sur une semelle de liège de 2mm. J'utilise du liège de décoration mural en rouleau vendu en GSB. Semelle et voie sont collées à la néoprène. 

Afin de simplifier l'encollage, j'ai construit un petit calibre permettant de tracer la zone ou sera posée la semelle de liège.Je le fait glisser sur le bord de la plateforme avec un feutre dans un des trous.

Découpe de semelle de 17mm dans du liège de 2mm.
Découpe de semelle de 17mm dans du liège de 2mm.

Découpe de semelle de 17mm dans du liège de 2mm.

Calibre pour tracer la position de la semelle de liège.

Calibre pour tracer la position de la semelle de liège.

Mise en place des semelles par collage à la néoprène.
Mise en place des semelles par collage à la néoprène.

Mise en place des semelles par collage à la néoprène.

Avant collage définitif de la voie, une ultime vérification des alignements des rails.

Avant collage définitif de la voie, une ultime vérification des alignements des rails.

Souder les éclisses 

J'ai décidé de souder les éclisses pour une meilleure tenue mécanique mais surtout pour assurer un contact électrique sans faille.

Puisque mes cantons font environ 1800 (ce qui correspond à 2 longueurs de 900 de rails péco), je soude l'éclisse au rail et le fil à l'éclisse intermédiaire.

Dans les zones visibles, je soude le fil au dessous de l'éclisse exactement à la verticale d'un trou prévu pour passer le fil dans la plateforme. J'ajoute ensuite des traverses supplémentaires. 

Dans les zones cachées, le fil est soudé sur le coté de l'éclisse.

 

Éclisses soudées pour voie visible.
Éclisses soudées pour voie visible.

Éclisses soudées pour voie visible.

Soudure éclisse en zone cachée

Soudure éclisse en zone cachée

Fils soudés avant et après pose des traverses supplémentaires
Fils soudés avant et après pose des traverses supplémentaires

Fils soudés avant et après pose des traverses supplémentaires

Isolation des zones

Pour isoler les zones de voie correspondants à des cantons, j'ai 2 techniques.

Dans les lignes droites ou courbes légères, j'utilise des éclisses isolantes péco.

Dans les courbes serrées (donc cachées), je soude les rails sur un petit morceau de circuit imprimé de 16/10ème fraisé en croix. La soudure doit bien remonter sur le coté de la rail pour que ce soit solide (voir photo).

Une fois la voie collée, je tronconne le rail.

circuit imprimé fraisé en croix.

circuit imprimé fraisé en croix.

Pose de la voie dans les zones difficiles d'accès

Il y des endroits ou l'accès est déjà encombré par d'autres voies ou bien à un emplacement difficile d'accès.

Pour ces zones, j'installe la voie sur la plateforme avant sa pose.

C'est le cas des raquettes qui sont situées prêt de la soupente.

Raquette préparée avant pose.

Raquette préparée avant pose.

Puisque vous avez eu le courage de venir jusqu'ici, voici une petite vidéo des premières circulations sur la voie fraîchement posée. On y voit également ma toute dernière acquisition, une cc72000 Arnold sonorisée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article